La venue du Seigneur dans ma vie

La venue du Seigneur dans ma vie

« Alors paraîtra l'impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu'il anéantira par l'éclat de son avènement (2 Thessaloniciens 2 v. 8) ».

« La prière fervente du juste est d’une grande efficace (Jacques 5 v. 16) ».

Voici une Parole forte, qui démontre comment, et avec quelle puissance, l’apparition du Seigneur Jésus, anéantira toute la puissance de satan. En Lui se trouve toute la Personne de Dieu grâce à Son abandon sur la croix. Il n'a pas résisté à l’œuvre de mort que Son Père opérait en Lui.

Mais c’est aussi une parole forte pour nous, frères et sœurs. Pour nous, qui sommes dans la frustration de voir satan, ou l’esprit de Babylone, ou encore notre chair, l’emporter si souvent dans notre vie : « Misérable que je suis ! Qui me délivrera du corps de mort ? (Romains 7 v. 24) ». Mais grâces soient rendues à Dieu, en effet, seule sa Divine présence pourra anéantir nos ennemis, sans effort particuliers de notre part. Lui seul peut nous faire entrer dans notre véritable vocation de vainqueurs.

Alors hâtons l’avènement du Seigneur dans notre vie. Recherchons dans la prière l’apparition de Son règne. Acceptons son œuvre de sanctification, Il nous révélera alors toute Sa victoire de la croix, afin qu’Il puisse s’assoir sur le trône de notre vie. Renonçons à nous-mêmes, consacrons-nous à hâter l’apparition de Son règne dans notre vie, car seule sa sainte et puissante présence, a le pouvoir de vaincre tout ce qui touche au péché et à satan. Simplement par le souffle de Sa bouche : « Ce n'est ni par la puissance ni par la force, mais c'est par mon esprit, dit l'Eternel des armées (Zacharie 4 v. 6) ».

Jésus nous invite à venir à Lui tel que nous sommes, car Lui seul nous délivre du pouvoir du péché et de satan. Rien ne peut résister à Sa Parole, tout est lié par Elle, il ne Lui reste plus qu'à se manifester dans nos vies. Allons-nous, nous-aussi, accepter sans résistance la croix comme point de départ ? Si oui, alors attendez la promesse de Son avènement dans toute votre vie. Attendez-le comme les disciples ont attendu la Pentecôte, attendez-Le comme Elie attendit la pluie. Dieu nous enverra la pluie, la bénédiction de sa propre présence ; la grâce sans laquelle il n'y a pas de vie. Jamais Il ne nous abandonnera à notre sécheresse naturelle, à la chaleur ardente du monde, ou dans la fournaise de l'épreuve : « Je ne vous laisserai point orphelins ; je viendrai à vous (Jean 14 v. 18) », « je viendrai », et personne ne peut empêcher Sa venue, ni La retarder...

Arthur KatzUn message de Frédéric Gabelle
© Reproduction gratuite autorisée en indiquant l'auteur et la source bible-foi.com.

Comments est propulsé par CComment

Pensées partagées - Twitter

Pensées Partagées

Réflexion et édification chrétienne

En partenariat avec Jerome Prékel