La croix et le réveil

Au cours du réveil du Pays de Galles, le message essentiel était celui du Calvaire.

Les chrétiens déchus.

On appelle déchus les chrétiens qui, après avoir fait pendant un temps profession de piété, et après avoir conformé leur vie aux lois de l’Évangile assez longtemps pour paraître religieux, se retirent peu à peu et tombent dans l’indifférence.

Possédés par le Saint-Esprit (2)

Il n'y a qu'un seul antidote pour la chair - la crucifixion, la mort à soi-même, pour prendre sa croix quotidiennement et suivre le Maître (Matthieu 10:38, Luc 9:23).

10 000 croyants possédés par Dieu (1)

Tout au long de sa vie, Rees Howells s'est plongé dans les profondeurs d'une vie de foi, d'intercession et de vie de disciple. Le Saint-Esprit a dit de croire pour 10 000 autres chrétiens, qui seraient prêts à être rendus prêts, à tout abandonner au Seigneur et à lui obéir sans condition.

La puissance d’en-haut

Si l’âme n’est pas vivifiée par une force divine, toutes les cérémonies les plus grandioses du culte ne sont pour elle que les mouvements que le galvanisme imprime à un cadavre ».

Séparez-vous !

Seul celui qui a accepté cette séparation radicale qu’opère la Croix du Christ Jésus pourra répondre : « Il refusa… comment ferais-je un aussi grand mal et pécherais-je contre Dieu ? »

Consumé avec Christ

Nous sommes devenus égoïstes et égocentristes dans nos prières : « Donne-nous, viens à notre rencontre, aide-nous, bénis-nous, utilise-nous, protège-nous ».

Pensées partagées - Twitter

Pensées Partagées

Réflexion et édification chrétienne

En partenariat avec Jerome Prékel