Découvrir le livre écrit et édité par bible-foi.com

« Un coup d'éclat de Dieu dans notre vie ! »

livre

Lorsqu'une vie chrétienne se repose sur des traditions établies par l'homme, fussent-elles doctrinalement justes, elle devient religion. Elle devient alors un obstacle à l’œuvre du Seigneur Jésus-Christ. Certaines promesses de Dieu peuvent alors devenir inaccessibles aux chrétiens. Il nous faut alors, une intervention Divine, pour décanter la situation et apporter la véritable délivrance ... par Sa lumière. Dans le contexte de la conversion de Paul, la pensée du Seigneur se pose dans le cadre d’un appel du Christ à considérer nos voies, à «...veillez attentivement sur vos âmes », et à souhaiter une intervention miraculeuse de Dieu dans nos vies. Avons-nous conscience, qu’il se trouve un « Saul de Tarse » en chaque chrétien, qui fait obstacle à l’œuvre de Dieu de par sa nature ?

tick    Télécharger le livre en fichier PDF gratuitement !

tick  Livre papier disponible en format : 14 x 21 x 0.8 cm - 116 pages - ISBN : 978-0-244-68593-5.

 

Livre bible-foi.com

 

 

 

 

 

Par la foi en la Parole de Dieu, nous mettons en action en nous la loi de l’esprit de vie, qui est bien plus puissante que la loi de la mort qui travaille dans notre vieille nature. Mais puisque je ne suis pas ressuscité, je possède encore un corps et une âme qui ne sont pas encore pleinement renouvelés, bien qu’ils soient morts en Christ.

 

 Pour que notre corps et notre âme viennent entièrement à l’obéissance de l’esprit, il faut que nous restions en permanence dans la foi. Notre foi est comme le moteur de la loi de l’esprit de vie. Si nous quittons le domaine de la foi, nous retombons aussitôt dans la chair, sous la domination de la loi du péché et de la mort. Pour rester dans la foi, nous devons donc garder les yeux sur le Seigneur Jésus, et garder Sa parole dans nos cœurs.

 

Pour illustrer l’action de ces deux lois, j’aime bien citer l’exemple de Pierre marchant sur l’eau. Quand Jésus marchait sur l’eau du lac de Génésareth, Il était porté par la loi de l’esprit de vie. Cette loi de l’esprit de vie lui permettait d'annuler la loi terrestre de la gravitation, et de marcher sur l’eau. Il était parfaitement homme et parfaitement Dieu. Marcher sur l’eau, ce n’est pas normal pour un homme. Normalement, sur notre terre, celui qui marche sur l’eau doit s’enfoncer, parce que la loi de la gravitation le tire constamment vers le bas. Mais il y avait une autre loi, plus forte que la loi de la gravitation, la loi de l’esprit de vie, qui faisait marcher Jésus sur l’eau. Quand Pierre a vu le Seigneur, il a dit : « Seigneur, si c’est toi, ordonne que j’aille vers toi sur les eaux (Matthieu 14 : 28). »

 

Et Jésus a prononcé un seul mot : « Viens ! (Matthieu 14 : 29). » Ce simple mot était une Parole de Dieu : « Viens ! » C’était donc une parole puissante, qui était esprit et vie. Pierre, quand il a entendu cette parole, a dû se dire : « Mon Maître a parlé, je peux y aller tranquillement ! » Il a enjambé le bastingage et, tant qu’il a gardé les yeux fixés sur Jésus et sur Sa Parole, la loi de l’esprit de vie en lui a annulé la loi de la gravitation, c’est-à-dire la loi du péché et de la mort : « Pierre sortit de la barque, et marcha sur les eaux, pour aller vers Jésus (Matthieu 14 : 29). »

 

Il a marché sur l’eau ! Il a fait une chose naturellement impossible ! Pour continuer à marcher sur l’eau, il fallait qu’il garde constamment les yeux fixés sur Jésus et qu’il garde constamment dans son cœur la Parole de Jésus : « Viens ». Cependant, à un moment donné, il a quitté Jésus des yeux. Il s’est souvenu qu’il y avait une tempête. Il a dû alors se dire : « Mais qu’est-ce que je fais là ? » Le doute et la crainte l’ont aussitôt envahi, et il a coulé : « Mais, voyant que le vent était fort, il eut peur ; et, comme il commençait à enfoncer, il s’écria : Seigneur, sauve-moi ! (Matthieu 14 : 30). »

 

 

La loi de la mort était toujours là, prête à agir, mais elle était annulée par la loi de l’esprit de vie, qui est plus forte. La loi de l’esprit de vie était agissante tant que Pierre était dans la foi en Jésus, tant qu’il gardait les yeux sur Lui et sur Sa Parole.

Pierre eut alors le bon réflexe : « Comme il commençait à enfoncer, il s’écria : Seigneur, sauve-moi ! Aussitôt Jésus étendit la main, le saisit, et lui dit : Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? Et ils montèrent dans la barque, et le vent cessa (Matthieu 14 : 30-31). »

Il en est exactement de même pour cette Parole qui nous dit : « Sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps de péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché (Romains 6 : 6). » Cette Parole est aussi puissante que la parole de Jésus : « Viens ». Ces Paroles ont la même origine divine ! C’est exactement comme si Jésus Se montrait à nous, et nous disait : « Bien-aimé, ta vieille nature de péché est morte avec moi quand je suis mort à la Croix. Je t’ai donné une nouvelle nature par ma résurrection. Si tu crois, je t’affirme que je suis en train de travailler en toi pour manifester cette nouvelle nature. Je veux te rendre semblable à moi. Viens donc, et marche avec moi sur l’eau, par la foi. Je veux accomplir des miracles, même dans ton corps actuel, par la loi de l’esprit de vie qui agit en toi par mon Esprit. »

 

Tant que cette Parole est dans notre cœur et que nos yeux sont fixés sur Jésus, la loi de l’esprit de vie va manifester parfaitement l’œuvre de Jésus en nous. La loi de l’esprit de vie va nous transformer, et nous donner les pensées et les sentiments de Christ. Elle va accomplir des miracles en permanence ! Y a-t-il plus grand miracle que celui de remplacer toute ma vieille nature charnelle par une nature spirituelle entièrement nouvelle, à l’image de celle de Jésus ?

Seul Dieu peut accomplir le miracle de la nouvelle naissance. Il a fait agir la loi de l’esprit de vie, en me donnant un esprit nouveau. À partir de cet esprit nouveau, le Seigneur travaille à tout changer en moi. Même si mon corps n’est pas encore ressuscité, l’Esprit de résurrection, qui a ressuscité Jésus d’entre les morts, lui rendra la vie. Même si mon âme est encore encombrée de choses qui doivent disparaître, elle sera renouvelée par l’Esprit et la Parole. Pour que la loi de l’esprit de vie agisse avec puissance en moi, j’ai besoin de garder constamment les yeux sur Jésus. J’ai besoin de garder Sa Parole dans mon cœur et de croire ce qu’Il dit.

Imaginez que Pierre, examinant la situation du point de vue humain, ait dit : « Je suis un spécialiste de la pêche, je sais bien que, quand on marche sur l’eau, on s’enfonce ! » En raisonnant par son intelligence humaine, il aurait quitté le domaine de l’esprit. S’il avait commencé à raisonner, à faire des beaux raisonnements théologiques, il n’aurait jamais marché sur l’eau ! Il a accepté tout simplement de croire cette folie de la prédication de Jésus. C’était une folie aux yeux des hommes, que d’entendre quelqu’un dire : « Viens, marche sur l’eau ! » Beaucoup d’incrédules auraient dit : « Crois-tu que cela suffit pour marcher sur l’eau ? Toute mon expérience passée me dit que cela ne marchera pas ! »

 

Combien de Chrétiens se privent ainsi de l’héritage de Jésus-Christ, parce que leurs pensées humaines, contrôlées par la loi du péché et de la mort, s’opposent victorieusement, dans leur intelligence, aux Paroles de Christ, qui sont Esprit et Vie ! Il est écrit : « Mais l’homme naturel ne reçoit pas les choses de l’Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître, parce que c’est spirituellement qu’on en juge (1 Corinthiens 2 : 14). » Il ne faut jamais appliquer nos raisonnements humains à la Parole de Dieu ! Croyons tout simplement ! Dieu accomplira alors ce qu’Il a promis : « Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ ! Celui qui vous a appelés est fidèle, et c’est lui qui le fera (1 Thessaloniciens 5 : 23-24). »

C’est Lui qui le fera ! Mais Il ne le fera pas n’importe comment. Il ne le fera pas si nous ne croyons pas à la Parole du Seigneur. Nous sommes destinés à être semblables à l’image parfaite de Jésus-Christ. Croyons-le. Peut-être pensons-nous qu’il s’agit là d’une tâche difficile, voire impossible, parce que nous nous connaissons, et que nous connaissons notre vie passée. Mais nous n’avons pas le droit de penser cela, parce que le Seigneur Jésus, qui nous connaît bien mieux que nous, a décidé de nous changer. Il a la puissance de nous changer et Il le fera, si nous croyons ! Il a déjà fait périr toute notre vieille nature à la Croix. Elle est morte ! Plaçons-nous devant Sa Parole, devant l’œuvre merveilleuse accomplie par le Seigneur Jésus, et croyons.

Quoi que tu fasses, crois ! Quand tu vois la tentation venir, crois ! Quand tu vois la tempête et les eaux agitées, continue à regarder Jésus et dis : « Puisqu'Il me l’a dit, j’avance, et je marche sur l’eau avec Lui ! »

Comprenez-vous que nous devons garder cette attitude de foi à chaque seconde qui passe ? Comprenez-vous pourquoi le Seigneur Jésus nous demande de nous charger de notre croix chaque jour ? Cela veut dire que nous devons croire, marcher par la foi, à chaque instant de notre vie. Et c’est cette foi, exercée à chaque instant, qui nous permet de marcher sur l’eau et de voir les choses de Dieu s’accomplir en nous. Mais si nous quittons ce niveau spirituel, si nous laissons le doute et la crainte nous envahir, si nous laissons notre âme et notre intelligence humaine nous gouverner, si nous fixons les yeux sur les circonstances, si nous écoutons ce que nous disent nos sens, nous coulons !

Nous ne devons pas non plus nous laisser influencer par ce qui peut arriver aux autres. Si nous voyons un frère, qui était fidèle, abandonner la foi et tomber dans la chair, Satan va certainement venir nous dire : « Tu vois, si un tel homme n’y est pas arrivé, comment pourrais-tu prétendre y arriver ? » Si nous laissons la crainte ou la peur entrer en nous, nous allons quitter Jésus des yeux, nous allons regarder la tempête et couler.

Soyons comme Noé, qui était fidèle et juste, seul parmi les hommes de sa génération. Il avait les yeux fixés sur son Seigneur. Il est resté fidèle. Pourtant, à son époque, « la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal ». Noé était le seul juste de son temps, et c’est grâce à lui que sa famille a été sauvée. Soyons comme Noé. Nous pouvons être dans des endroits où nous sommes les seuls à avoir les yeux fixés sur Jésus. Si nous commençons à écouter les Chrétiens incrédules, les Chrétiens psychiques, les Chrétiens charnels, quand ils nous disent : « C’est de la folie de faire ce que tu fais ! Sois sage ! Sois un peu intelligent ! Si tu réfléchissais, tu verrais que ça ne marche pas ! » De telles paroles sont sans doute de la bonne psychologie humaine, mais elles ne procèdent pas de la foi.

Je pense donc que vous comprenez que la vie crucifiée ne consiste pas à être inerte et paralysé ! C’est la vie abondante de Christ qui se manifeste dans une nature entièrement transformée. Ce n’est pas de la passivité, c’est une grande activité, mais purifiée par le sang de Jésus et par Sa Parole. Ne craignez pas de devenir des marionnettes, quand vous vivez la vie crucifiée. Au contraire, toute la vie abondante de Jésus va pouvoir se manifester en vous, parce que ce qui l’empêchait de se manifester, c’est-à-dire la chair, a disparu. Elle a été mise à mort à la Croix.

 

Henri Viaud-Murat

(Extraits du livre « LA PUISSANCE DE LA PREDICATION DE LA CROIX (Chapitre 3) » de Henri Viaud-Murat)

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article !

____________________________________________________

Afficher le formulaire de commentaire