Si nous cherchons à connaître la manière de Dieu de travailler en nous en profondeur, nous avons ici un bon exemple.

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le chapitre 1 de la Genèse, aux versets 1 à 4 nous lisons ceci :
« La terre était informe et vide, il y avait des ténèbres à la surface de l'abîme, et l'Esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux …/… Dieu dit : Que la lumière soit ! Et la lumière fut. Dieu vit que la lumière était bonne ; et Dieu sépara la lumière d'avec les ténèbres (Genèse 1. 1 : 4) ».

Si nous cherchons à connaître la manière de Dieu de travailler en nous en profondeur, nous avons ici un bon exemple. Nous voyons qu’Il œuvre principalement pour accomplir Sa volonté, avec la puissance de Son Esprit, associée à Sa Parole. L’Esprit-Saint, prend la Parole, lui donnant la vie, pour qu’Elle accomplisse ce pourquoi elle a été donnée. Et rien ne peut entraver cette manifestation, car c’est comme cela que ; ce que Dieu dit, Il l’accompli. Il veut accomplir dans l’homme, comme pour sa création, les projets qu’Il a formés pour lui : « Car je connais les projets que j'ai formés sur vous, dit l'Eternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l'espérance (Jérémie 29 : 11) ». Voilà ce qui va apporter une réelle croissance pour la terre, l’action de la Parole, vivifiée par le Saint-Esprit. Pour une bonne croissance en Christ, voilà ce qu’Il se propose de faire dans notre vie.

 

 

A tout ce qui est « informe et vide !

C'est-à-dire, aux cœurs nouveaux, en construction, aux cœurs assoiffés de Dieu ; Il leur donne cette promesse : « Voici, je vais faire une chose nouvelle, sur le point d'arriver : Ne la connaîtrez-vous pas ? Je mettrai un chemin dans le désert, et des fleuves dans la solitude (Ésaïe 43 : 19) ». Et cette chose nouvelle, c’est de nous conduire, de nous introduire, dans les réalités spirituelles de Son royaume, en Jésus-Christ. Alors la bonne question à se poser est celle-ci : Dieu applique-t-Il ce principe spirituel dans ma propre vie ? Est-ce que je jouis de cette puissance créatrice de la Parole de Dieu ? Et enfin, la Parole de Dieu me transforme-t-elle vraiment ; sincèrement, me sépare-t-elle vraiment de tout ce qui est ténèbre en moi ?

Il est frappant de constater au début de la Genèse, que le premier acte divin pour la création, a été de séparer la lumière d'avec les ténèbres ; d’opérer une séparation. Dieu s’est employé à sanctifier Sa création ; à mettre à part la lumière d'avec les ténèbres. Tout cela effectué par sa Parole, associée à la puissance de Son Esprit. Qu’est-ce que Dieu veut nous dire ? Et bien que Sa lumière est bonne, qu’elle est salutaire ; qu’elle va éclairer un monde nouveau pour nos vies ; qu’elle contient une puissance de résurrection phénoménale ; qu’elle est indispensable pour toute croissance ; et que ce ne sont pas aux ténèbres de dominer Sa création. Nous avons là pour nous, la préfiguration de la croix ; la croix qui nous met à part pour Dieu et ses projets ; la croix qui est seule capable de séparer dans nos vies : « …ce qui est précieux de ce qui est vil ; ce qui profane de ce qui est saint ; ce qui est ténèbres de ce qui est lumière ».

 

 

 

Concrètement, comment cette séparation s’opère-t-elle dans notre vie !

Pour cela, nous reviendrons dans le nouveau testament pour lire directement la réponse du Seigneur. Dans Hébreux chapitre 4 et au verset 12, nous lisons : « Car la parole de Dieu est vivante et opérante, et plus pénétrante qu'aucune épée à deux tranchants, et atteignant jusqu'à la division de l'âme et de l'esprit, des jointures et des moelles ; et elle discerne les pensées et les intentions du cœur (Hébreux 4 : 12) ».

Lorsque nous avons été transportés dans le royaume du Fils de son amour, appelés des ténèbres à son admirable lumière, nous avons déjà expérimenté une première séparation, par la grâce de Dieu. Ésaïe 9 : 2 nous dit que nous marchions dans les ténèbres, dans le pays de l’ombre de la mort, et nous avons vu une grande lumière resplendir. Nous sommes devenus par Son œuvre, nous aussi, une nouvelle création. Une nouvelle création, où doivent prendre forme les projets de paix « afin de nous donner un avenir et de l'espérance ». Les choses anciennes sont passées ; toutes choses sont devenues nouvelles, par l’action puissante de la Parole et Son Esprit.

Mes amis, cette œuvre de séparation commencée, qui nous apporte la paix, n’est pas terminée. Et quand nous lisons Hébreux 4 : de 8 à 11, nous comprenons qu’il existe aujourd’hui, un repos de Shabbat réservé au peuple de Dieu. C'est-à-dire, un repos de Dieu où nous nous reposons de nos œuvres, comme Lui s’est reposé des siennes. Un repos où c’est Lui qui prend tout en main pour nous faire entrer dans Ses projets de paix. Et la Bible nous exhorte de nous efforcer d’entrer dans ce repos. Mais vous allez me dire, qu’est ce qui pourrait nous en empêcher ? Et bien notre âme non sanctifiée, non séparée, et qui de ce fait, empiète sur notre esprit !

 

 

Pour que nous comprenions l’importance de la chose.

Il me faut aborder maintenant quelques points techniques concernant notre âme. En déchiffrant son fonctionnement, nous allons nous faire une idée plus juste de son profil. Pour cela nous allons examiner les deux positions spirituelles des deux générations d’Israël après leur sortie d’Égypte. Nous avons un Israël qui marchait selon la chair, c'est-à-dire selon son âme, dans le désert ; et un Israël qui marchait selon l’Esprit, en Canaan.

Israël dans le désert est une génération qui vivait essentiellement pour elle-même. Elle ne grandissait pas dans les perspectives de Dieu, parce qu’elle vivait dans le but de satisfaire sa propre volonté, ses propres besoins. Et sa volonté non brisée la poussait à tenter Dieu, en Lui imposant d’exaucer les désirs de son âme. Je vous fais grâce de citer tous ses murmures, ses caprices, ses rebellions, qui ont jalonné sa marche. Mais comme les désirs de l’âme non sanctifiée, sont contraires à ceux de l’Esprit de Dieu ; ils se sont, non seulement vu refuser l’ouverture de la porte de Canaan, pour entrer dans le repos de Dieu ; mais aussi être dans l’obligation d’affronter le désert tous les jours de leur vie.

Tout cela parce qu’ils n’ont pas reçu la lumière qui sanctifie : Je rappelle Jean 1 : 9 : « La lumière était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l'a point connue ». Cette génération sauvée par grâce n’a pas connu la lumière. Je rappelle également Hébreux 4 : 11, qui nous parle de cette génération : « Efforçons-nous donc d'entrer dans ce repos, afin que personne ne tombe en donnant le même exemple de désobéissance ». Il est donc possible de ne pas connaître la lumière « sanctifiante » de Dieu, et de continuer sa marche chrétienne sans croître dans la grâce.

Qu’est-ce donc que l'âme ? En quoi diffère-t-elle de l'esprit ? Quelles sont ses fonctions ? Nous sommes triparties, corps, âme, et esprit : L'âme est le siège de la personnalité ; elle est la volonté, l'intelligence, la pensée. C’est pour cela que lorsque notre volonté n’est pas brisée, elle demeure insoumise à l’Esprit. C’est pour cela que lorsque notre intelligence n’est pas renouvelée régulièrement par la révélation de la Parole, la Bible dit en Romains 12 : 2 que nous aurons du mal à discerner quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon agréable et parfait, et que nous aurons même une tendance à conformer nos vies au siècle présent. C’est pour cela qu’enfin la Bible nous dit encore en 2 Corinthiens 10 : 5, que lorsque nos pensées ne sont amenées captives à l’obéissance de Christ, et bien vont naître en leur sein, des raisonnements et des hauteurs qui vont s’élever contre la connaissance de Dieu, et contre ses projets pour nos vies. Et cela a été le drame de la première génération d’Israël.

 

L'un des plus grands dangers pour le chrétien sincère et consacré, c'est l'activité désordonnée de son âme. Cela produit un mélange de ténèbres et de lumière incompatible avec la Vie : « Quelle communion peut-il y avoir entre la lumière et les ténèbres ? (2 Corinthiens 6 : 14) ». À l’origine, l’ordre spirituel a été détruit par le péché et la chute, l’homme devient charnel et se retrouve totalement dépouillé de la capacité de connaître l’objectif et le plan de Dieu. Même régénérés et vivifiés par l'Esprit de Dieu, nous pouvons encore, par ignorance, employer notre force psychique dans notre service pour le Seigneur, ou simplement dans notre vie chrétienne. Cela peut même ouvrir des portes à des contrefaçons de l’ennemi.

L’ignorance sur ce sujet est l’une des plus grandes causes de stagnation spirituelle de beaucoup d’enfants de Dieu. Pourquoi ? Et bien par exemple nous avons en 1 Corinthiens 2 : 14 : « Mais l'homme animal ne reçoit pas les choses de l'Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître, parce que c'est spirituellement qu'on en juge ». Sachez que derrière l’expression « l’homme animal », nous pouvons très bien comprendre : « l'homme naturel ou sensuel, l'homme de l'âme, l'homme psychique ».

Combien la vie de notre âme peut faire obstacle à la marche par l'Esprit ! Lorsque la Bible nous dit que « c'est l'esprit qui vivifie ; et que la chair ne sert de rien (Jean 6 : 63) », c’est de cela dont elle parle. En vivant notre vie chrétienne dans notre propre énergie naturelle, nous fermons le chemin pour l’œuvre de l'Esprit ! Combien les efforts mentaux et les travaux intellectuels que nous faisons pour saisir une vérité spirituelle, ferment la porte à une révélation par l'Esprit ! Nous avons absolument besoin de laisser Dieu séparer en nous les ténèbres d’avec la lumière ; nous devons mourir à quelque chose pour renaître à autre chose. Dieu veut pour cela planter la croix dans nos vies, car elle seule a ce pouvoir.

Jésus nous dit : « Je suis la lumière du monde ; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie (Jean 8 : 12) ». Seul Jésus-Christ, en tant que lumière de Dieu, peut et veut nous libérer de nous-mêmes. Nous ne pouvons pas être changés sans cette lumière.

La deuxième génération d’Israël a bien voulu recevoir la lumière libératrice qui les visitait. Et par le biais de l’expérience du Jourdain, ils ont expérimenté une intervention divine, un miracle de la grâce, une circoncision de cœur, une séparation de « l’âme et de l’esprit ». Cela va les mener dans une plus grande connaissance des plans de Dieu ; dans une croissance en Dieu plus importante que celle qu’ils avaient connue jusqu'à ce jour ; dans une marche par l’Esprit, typifiée par Josué ; conquérante et victorieuse, parce qu’ils ne vivaient plus par la force de leur âme, mais par celle de Dieu.

Nous connaissons la signification du Jourdain, c’est la préfiguration de la croix de Christ. La sanctification n’est pas une doctrine et encore moins une recette, c’est une personne : « Il a été fait pour nous sanctification (1 Corinthiens 1 : 30) ». La croix est donc le moyen du Père pour nous sanctifier et nous transporter dans son repos. Il doit pour cela séparer notre âme d’avec notre esprit, nous révélant par Sa lumière notre identification à Christ.

 

 

Et c’est là qu’intervient la Parole de Dieu pour nous sanctifier, pour séparer. Elle est vivante et efficace par la puissance du Saint-Esprit, et va pénétrer jusqu’au fond de notre âme et de notre esprit. Tout cela, dans le but de nous libérer de nos pensées et de nos intentions charnelles. Pour libérer les chrétiens qui m’écoutent, qui pensent être sages et qui agissent selon leur propre volonté ; je souhaite leur transmettre une promesse, eux qui aspirent comme moi à cette « séparation » divine : « Il est écrit : Je détruirai la sagesse des sages, et j'anéantirai l'intelligence des intelligents (1 Corinthiens 1 : 19) ». Cela, afin que ses enfants aient une intelligence renouvelée, et qu’ils puissent marcher par l’Esprit.

Bien aimés, la Parole est vivante, puissante, efficace, plus tranchante qu'une épée quelconque à double tranchant, pénétrante jusqu'à partager âme et esprit, jointures et moelles. Dès que la Parole entre vraiment et profondément en nous, nous sommes en capacité de discerner ce qui est de l’Esprit, et ce qui est de notre âme, et cela sans effort. C’est elle qui nous transporte en Canaan. N’oublions jamais que la croix de Christ a un seul message : « Tout est accompli (Jean 19 : 30) », elle est efficace dans tout notre être intérieur, elle rend tout et toutes choses possibles.

Je termine par ce texte de Colossiens 2 : 11 : « Et c'est en lui que vous avez été circoncis d'une circoncision que la main n'a pas faite, mais de la circoncision de Christ, qui consiste dans le dépouillement du corps de la chair ». Voilà une très belle description, de manière figurée, sur le jugement de notre vieille nature, et sur notre mort avec Christ. C’est un fait accompli ; de plein gré et par amour pour nous, il est mort ayant subi le jugement de Dieu sur la chair, bien qu’en lui, c’est-à-dire en sa chair, il n’y eût point de péché. Telle est la « circoncision du Christ », telle est la nôtre, qui s’obtient par la foi. Celui qui croit en Jésus maintenant a part à cette circoncision, qui a pour résultat la séparation de l’âme et de l’esprit. C’est une porte ouverte, à nous de nous efforcer d’y entrer ; nous découvrirons une réalisation plus intense des projets de paix du Seigneur ; c’est une porte ouverte vers son repos de Shabbat, vers la conquête du royaume de Dieu, dans Sa grâce et par Son Esprit.

 

Prions.

« Seigneur, je te demande de dissoudre notre âme charnelle dans ton sang, et de la sanctifier pour ta gloire. Par Ta grâce Seigneur, fais-nous connaître les réalités de la croix, et par ta Parole et la puissance de ton Esprit, libère-nous entièrement par ta lumière : « Car auprès de toi est la source de la vie ; par ta lumière nous voyons la lumière. Étends ta bonté sur ceux qui te connaissent, et ta justice sur ceux dont le cœur est droit (Psaume 36 : 9) ».

Amen

Soyez richement bénis !



 © Reproduction gratuite autorisée, pourvu qu’elle soit intégrale, et que la source www.bible-foi.com soit indiquée.


 

Ajouter un Commentaire

En publiant un commentaire, vous vous soumettez aux conditions d’utilisations relatives aux Mentions Légales !


0.png0.png1.png8.png1.png8.png9.png0.png8.png
AUJOURD'HUI145
HIER191
CETTE SEMAINE145
CE MOIS1009
TOTAL cumulé avec bible-foi.org - depuis 20101818908

Visiteurs en ligne

2
En ligne

6 juillet 2020
Web Traffic