Édification Chrétienne

Les podcasts de bible-Foi

 

 

 

 

 

Nous connaissons beaucoup de choses, mais avons très peu de révélation vivante. C’est pour cela qu’il y a une telle fragilité dans le peuple de Dieu.

 

 

 

 

 

 

J’aimerais souligner certains points de ce récit. Quand nous lisons la Parole de Dieu, nous sommes conditionnés par l’intellectualisme. Nous voulons comprendre. Ce que nous comprenons, nous le croyons. Alors que le travail de Dieu est de nous amener à croire avant de comprendre. Notre intelligence naturelle, quand elle comprend les choses, n’a pas la vie correspondante à cela. Il n’y a que la révélation de la Parole qui donne la foi réelle et la vie. Nous connaissons beaucoup de choses, mais avons très peu de révélation vivante. C’est pour cela qu’il y a une telle fragilité dans le peuple de Dieu.

 

1 Samuel 16. 1 : 23

Notre intelligence naturelle, quand elle comprend les choses, n’a pas la vie correspondante à cela. Il n’y a que la révélation de la Parole qui donne la foi réelle et la vie. Nous connaissons beaucoup de choses, mais avons très peu de révélation vivante. C’est pour cela qu’il y a une telle fragilité dans le peuple de Dieu. Saül est devenu orgueilleux alors qu’il avait un cœur humble. Il n’a pas su garder ce que Dieu avait mis en lui. Il a gaspillé. Il est allé au-delà. Il n’avait rien. Il est devenu roi d’Israël et il a voulu prendre le sacerdoce. Il a voulu offrir un sacrifice, ce que Dieu ne permettait pas.

 

 

« Je l’ai rejeté » : « L'Eternel dit à Samuel : Quand cesseras-tu de pleurer sur Saül ? Je l'ai rejeté, afin qu'il ne règne plus sur Israël (1 Samuel 16 : 1) ». Quand Dieu rejette, il tient parole. Dans l’abondance comme dans la disette, nous passons par des tests. Notre vie ici bas nous prépare pour l’éternité. Les moments difficiles comme les moments de joie, de prospérité, sont permis par Dieu pour voir ce qu’il y a dans votre vie, ce que vous allez en faire, pour vous permettre d’aller plus loin. Il y a eu un échec profond dans la vie de Saül qui doit nous faire réfléchir sur plusieurs points.

 

 

La vision du royaume de Dieu.

Dans les tribulations, les difficultés que nous avons, nous devons savoir que la Bible dit que c’est un sujet de gloire. Dans la vision du royaume de Dieu, les différentes épreuves que nous avons doivent être regardées comme un sujet de joie complète car elles appartiennent au plan de Dieu, à sa pédagogie. Nous ne sommes pas habitués à cela. On entend parler de victoire, de prospérité, de combat spirituel. Et toute approche négative, tout environnement négatif, toutes difficultés financières, physiques, familiales, sont considérées comme des attaques du diable alors qu’en profondeur, c’est d’abord une souveraineté de Dieu qui s’exerce sur nos vies.

 

Parfois nous luttons contre quelque chose qui est en réalité Dieu. Il ne faut pas être mystique. Les choses existent pour un objectif bien précis. Au travers des évènements difficiles, je développe ma foi. Nous sommes appelés à souffrir. Nous sommes appelés à régner en traversant les souffrances. Dans la prospérité ou la difficulté, il s’agit de développer notre relation et la profondeur de notre foi en Dieu. C’est une marche en avant, ce n’est pas une foi statique. Notre foi en Dieu, dans sa souveraineté, est mise en jeu. Quand tout va mal, dans ma vie, dans mon corps, etc…, est-ce que je crois que Dieu est souverain ?

 

Nous avons des doutes, des incrédulités. Si on vous dit que vous avez un cancer, vous vous rendez compte que l’épreuve de votre foi révèle finalement que votre foi a besoin de grandir encore. Chaque épreuve est un plan de Dieu pour développer votre foi. Nous devons croire dans la souveraineté et dans l’amour de Dieu quand tous les éléments nous disent l’inverse, quand tout va mal, quand nous souffrons ou quand l’injustice règne.

 

C’est une école de Dieu que nous traversons tous. Nous avons créé par un enseignement mal apporté ou mal compris un corps chrétien qui pense être débarrassé des problèmes. Alors que Dieu vous fera passer par des problèmes inattendus parce qu’Il veut vous voir grandir. Seule, l’épreuve de votre foi vous amènera à une relation profonde avec Dieu Lui-même. Si vous êtes dépendants de Dieu, de sa souveraineté, alors vous êtes indéracinables. Vous grandissez dans votre caractère et dans les fruits de la foi.

 

L’objectif de Dieu à travers toutes les circonstances que nous pouvons vivre est de nous amener à notre place dans le corps de Christ. C’est important de savoir quelle est notre place. Chacun d’entre nous a une fonction dans le corps. Il est important que tu fasses tous tes efforts pour arriver à ta place. Cette prise de conscience ici-bas te prépare à ta place dans le ciel. Ta place ici-bas n’est que le reflet de ce qui va te suivre là-haut. Ce que nous sommes spirituellement parlant dans le corps de Christ, nous le serons dans l’éternité, amplifié dans notre vraie vocation profonde : « Tu as été fidèle en peu de chose, entre dans la joie de ton maître ».

 

Comment voulez-vous entrer dans un édifice où vous n’avez pas préparé votre place ? Cela ne se fait pas tout seul. Malheureusement, il y a une passivité mortelle dans la vie de bien des enfants de Dieu.

 

 

Il y a le Logos, avec ses principes écrits, mais le Rhéma est ce que nous recevons personnellement dans notre intuition, dans notre relation de prière. C’est une relation, vivante, personnelle, actuelle pour toi, pour telle circonstance ou besoin de ta vie. C’est ce Rhéma qui donne la vie. C’est ce Rhéma qui te donne la réponse. Le Rhéma engendre la vraie foi du cœur. Quand tu reçois un Rhéma, quand tu crois à une promesse de Dieu, quand tu as cette foi du cœur pour quelque chose, cette foi est appelée à être mise en action. Dieu s’attend à ce que tu la mettes en action. Ensuite, va venir l’épreuve de ta foi. Toute foi véritable va être éprouvée. Tu ne peux pas dire : Je crois à la guérison divine, sans connaître peut-être l’attaque d’une maladie dans ton corps. Tu ne peux pas dire : Je crois à la prospérité, je crois que Dieu va me donner de l’argent chaque jour, si à un moment donné, tu n’es pas éprouvé par le problème de la disette.

Ta foi doit donc connaître une action de ta part, mais également, dans la direction et la souveraineté de Dieu, l’épreuve de la foi. Une foi qui n’est pas éprouvée n’a aucune consistance forte et elle disparaît rapidement. C’est l’épreuve de ta foi qui fortifiera et approfondira ta foi : « Regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves sachant que l’épreuve de foi produit la patience, la patience la persévérance, la persévérance la victoire dans l’épreuve et la victoire l’espérance ».

 

 

Il faut que tu acceptes de suivre ce schéma.

Il ne faut pas se décourager. Beaucoup croient que Dieu existe, mais es-tu convaincu, quand cela va mal, que Dieu t’aime ? L’épreuve de ta foi permet de purifier cette incrédulité. Alors qu’humainement, il n’y a plus rien à faire, nous devons aussi croire en la sagesse de Dieu pour régler le problème au temps convenable, croire à la souveraineté, à l’amour et à la sagesse de Dieu dans n’importe quel problème de ma vie. C’est le travail de Dieu en nous pendant toute notre vie. C’est croire dans la loyauté de Dieu à son alliance.

Ce ne sont pas nos échecs (l’adultère de David, le reniement de Pierre) qui nous séparent de Dieu, mais c’est se retirer de cette souveraineté que Dieu veut toujours avoir sur notre vie qui nous sépare de Lui. Saül a également été rejeté car il est devenu égocentrique. Cela s’est transformé en crainte pour son pouvoir, puis en dureté. Il ne pouvait plus s’arrêter. Il a oublié d’être serviteur. Il a été élu roi, a reçu l’onction et a profité de ce titre pour prendre le pouvoir et attirer « la couverture à lui ». Jésus a dit : « Le plus grand parmi vous est celui qui sert… Le plus grand sera abaissé... Celui qui s’abaisse sera élevé... L’humilité précède la gloire ».

Comment garder et développer cet esprit de serviteur ? En acceptant de se dépouiller face ou dans les circonstances que je vais rencontrer. L’orgueil conduit à la ruine. C’est dans les réalités des évènements concrets, profonds de nos entrailles que ressort cette nature profonde égocentrique. Quand tu sais quelle est ta place dans le corps de Christ, tu ne te bagarres plus, tu ne joues plus des coudes pour écarter les autres, ce que le monde fait. Mais parce que tu sais que l’appel de Dieu est là, tu sais qu’Il aura la capacité de te conduire au port.

Abraham attendait une promesse de Dieu et ne la voyait pas encore. Il savait qu’il avait la promesse, que Dieu lui donnerait le pays, mais il a pris le risque de laisser Lot choisir sa portion d’héritage. Abraham s’humilie, renonce à l’héritage par humilité en sachant que, dans ce chemin de renoncement, d’humiliation, car il ne voulait pas de querelle avec Lot, Dieu allait lui faire récupérer son héritage. Abraham a accepté de se dépouiller même devant un plus jeune. C’est là que la révélation vient : Dieu dit à Abraham « Regarde à droite et à gauche, Je te donne tout ce pays ».

 

 

On retrouve cela chez Jacob qui a acheté à Ésaü le droit d’aînesse pour un plat de lentilles, mais qui ensuite trompe et vole son père. Il avait une promesse, mais il a truqué pour y arriver. La méthode était mauvaise et il a dû fuir. Des années plus tard, il revient avec des troupeaux, etc. Mais quand son frère apprend qu’il arrive, 4OO hommes de guerre viennent pour tuer Jacob. C’est le temps de la vengeance. Là, il y a le moment crucial.

Lorsque l’Esprit de Dieu nous conduit dans des moments de vérité profonde sur des choses que nous avons faites ou sur ce que nous sommes, alors si nous n’acceptons pas de nous humilier, nous sommes perdus. Seule la repentance et l’humiliation te restaureront. Jacob a eu cette bataille. Nous avons une vitalité charnelle. On ne veut pas céder. C’est dur.

Jacob est resté estropié de sa bataille avec l’ange. Dieu ne l’a pas rétabli après. Faisons attention. Si Dieu nous frappe, nous pouvons rester estropiés à vie. Si Dieu ne nous frappe pas, nous serons perdus. Dieu veut avant tout te sauver. Jacob place tous ses biens devant. Il se dépouille de ses biens. Il se dépouille de ceux qu’il aime. En allant devant eux, il se dépouille de son assurance sur la vie. C’est une humiliation volontaire qui va permettre à l’Esprit de Dieu d’agir dans le cœur d’Ésaü qui va tomber dans les bras de son frère et lui pardonner. C’est l’humiliation dans la repentance, en se dépouillant.

Si tu n’apprends pas à te dépouiller, tu iras en enfer. Jésus a dit : « Celui qui ne renonce pas à lui-même, ne peut être mon disciple ». La Parole de Dieu ne change pas. Ce qui compte est que tu sois prêt, parce que tu aimes le Seigneur, à accepter de renoncer, de lâcher un emploi, un compte en banque, telle place, telle affection, telle pensée. Cela concerne ton corps, ton âme et ton esprit. Ce temps de test te fait grandir. Ta relation avec Dieu va devenir profonde, spirituelle, révélatrice. Mais si tu dis non, tu seras un bon religieux pentecôtiste. Tu chanteras, tu loueras. Paul dit : « Je le dis à votre honte, certains d’entre vous ne connaissent pas Dieu ». Tu peux avoir l’apparence, mais Dieu regarde au cœur.

 

 

Qu’est-ce qu’il y a dans notre cœur, dans notre conscience ?

Pour s’élever, il faut s’abaisser, pas seulement jouer les faux humbles devant les autres, mais devant Dieu, en profondeur. Cela va tout vous coûter. Les gens veulent les miracles, les super dons, le super prophète. La Bible parle de l’analogie de la foi. C’est quand tu seras à ta place, que tu seras dans la foi véritable, dans le repos, que les dons de ta fonction t’accompagneront. Dieu peut te donner une communication de dons au travers d’un autre ministère, mais jamais en dehors de la souveraineté de Dieu. Et peut-être que quand tu seras à ta place, tu auras besoin d’une imposition des mains, Dieu la conduira pour que tu reçoives une communication de dons. Mais ne cours pas après les dons, cours après la connaissance de ta place dans le corps de Christ et les dons suivront automatiquement. Ta foi sera véritable, en profondeur, elle ne sera pas dépendante des autres.

 

 

Comment trouver sa place dans le corps de Christ ?

Devenir une nouvelle création. Offrir votre corps comme un sacrifice vivant à Dieu. Les sacrifices étaient offerts pour être tués. Notre corps est vivant et il hurle. Nous n’avons pas envie. Notre nature ne veut pas. C’est pour cela que nous avons besoin du Saint-Esprit pour y arriver. Nous devons être renouvelés dans notre intelligence. Le développement de votre obéissance vous conduira par votre sensibilité à votre place, comme le radar conduit l’avion sur la piste d’atterrissage. La foi est alors profonde, paisible. Les dons se manifestent alors comme un équipement et non plus comme une priorité spectaculaire pour ma propre petite personne.

Quand je suis à ma place, j’accepte l’aide des ministères d’autorité ou de gouvernement que Dieu a établis dans le corps de Christ : « L’homme regarde aux apparences, mais l’Éternel regarde au cœur ». Ce sont le cœur, le caractère, la profondeur qui doivent être travaillés en vérité, humilité et loyauté. Pensez-vous que Dieu est loyal ? Dieu nous a fait pénétrer dans une alliance en Jésus-Christ scellée par le sang.

Dans les évènements qui nous arrivent, est-ce que Dieu va tenir sa parole ? Alors qu’il y a des choses qui sont contraires apparemment à sa parole qui nous arrivent. Vous priez et vous n’êtes pas guéris, donc c’est que la guérison divine ne marche pas à tous les coups, etc. Ce sont ces épreuves qui doivent nous aider à développer notre foi et notre confiance dans la loyauté de Dieu à son alliance.

La Bible dit qu’Il s’est chargé de nos péchés, a pris sur lui nos infirmités, s’est chargé de nos maladies, par ses meurtrissures, nous avons été guéris. Cette confession de la foi en la Parole Dieu va entrer dans mon cœur. Dieu dira à Samuel « Lève-toi, c’est lui », en désignant David. David ne savait absolument rien de ce qui se passait. Il se bagarrait de temps en temps avec un lion, chantait, il avait une âme de femme dans sa sensibilité et il avait un caractère de guerrier. Il cumulait beaucoup de choses. Alors qu’il gardait ses brebis car il n’était même pas au repas de consécration, Samuel le fait chercher.

 

Tu n’as pas besoin de jouer du coude, de marcher sur les pieds des autres, de faire l’hypocrite ou l’autoritaire. Humilie-toi et Dieu t’appellera au temps convenable. Apprenons dans toutes les circonstances de nos vies à développer cette confiance que là où nous sommes, rien n’échappe au regard de Dieu. Il nous connaît par notre nom. Il te connaît, ta vie, ta solitude. Il y a une solution. Ta vie est connue. Fais confiance à Dieu. Apprends à reconnaître l’Éternel dans toutes tes voies, même celles qui sont difficiles. Accepte de te laisser transformer sous la souveraine main de Dieu avec l’aide de l’Esprit de Dieu. Cela prend des années parfois. Dieu suivait la vie de David comme Il suit la nôtre.

 

Ne murmurez plus, ne vous comparez plus aux autres parce que chacun à son propre appel, parce que chacun a une place spéciale dans la Jérusalem de Dieu. Ta vie est cachée avec Christ en Dieu. Mais quand on est attaqué, notre foi fond comme du beurre au soleil. C’est pour cette raison que Dieu nous fait passer par l’épreuve pour nous rendre semblables à l’image de son Fils.

 

La vie chrétienne est dure, inhumaine au point de vue humain, mais elle est glorieuse pour ceux qui sont nés de nouveau, remplis de l’Esprit, qui acceptent de se transformer à l’image de Dieu, et qui savent que leur cité n’est pas sur la terre mais dans les cieux. Tout peut aller mal dans nos vies. Apprends et ose apprendre à attendre. Si la promesse tarde dit Habacuc, attends-là. Cela prend du temps. Mais n’attends pas dans un hamac, en faisant n’importe quoi, ce qui te plait. Attends devant Dieu. Consacre-toi. Chaque fois que Dieu te montre quelque chose, n’aie pas peur de renoncer, laisse Dieu t’attacher à Lui.

Savoir attendre dans l’humilité, la persévérance, la confiance. Ne regarde pas aux évènements et au moment où tu t’y attends le moins, le ciel va s’ouvrir : « Toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu ». Pendant le temps d’attente, tu es transformé. Plus l’attente est longue, plus la transformation est longue. C’est cela qui transforme ta vie.

Saül est attaqué par un mauvais esprit. David est appelé alors. Il se retrouve à la cour du roi comme Moïse s’était retrouvé à la cour de Pharaon. C’est incroyable comme Dieu prépare nos destins. Le diable ne peut pas l’empêcher. Il n’y a que moi, par mon incrédulité, qui peut me retirer et me perdre. Dieu est bon mais Il est juste. Dieu ne passera pas l’éponge. De même Dieu est tout puissant pour vous sortir de votre bourbier quand Il le jugera bon. Vous serez vus d’abord dans le monde invisible par Dieu et ensuite vus à votre place dans le monde visible.

La Bible nous dit : « Autrefois, vous étiez ténèbres et maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière » - « Nous sommes assis en Christ dans les lieux célestes ». Nous sommes invités à regarder d’en haut puisque Satan est sous nos pieds.

« Celui qui est en nous est plus grand que celui qui est dans le monde ». Nous sommes lumière dans le Seigneur. Nous ne comprenons pas les réalités spirituelles. Que tu dormes, que tu veilles, que tu pleures ou que tu ris, si tu es en relation avec Dieu, tu es lumière là où Dieu t’a placé. Il y a un monde matériel visible et un monde spirituel invisible. Chacun d’entre nous brille dans ce monde. Vous êtes lumière à l’école, au travail, dans la rue. Vous resplendissez de quelque chose que le monde ne voit pas, mais que si vous apprenez à le développer, il va le sentir.

Nous sommes tellement pressés par le rendement, par l’efficacité. On veut voir la lumière. Aussi je vous propose que nous commencions à briller par la foi. Notre vocation du témoignage n’est pas d’abord de briller à l’extérieur, de hurler à plein poumon sur la place publique, mais tu peux briller là où tu es dans le silence et dans la prière. Les gens que tu côtoies sont environnés de puissances de ténèbres. Quand tu pries pour eux, tu purifies leur atmosphère spirituelle. Ce sera peut-être un autre qui pourra leur témoigner à cause de ta brillance.

Priez partout où vous êtes. Vous rencontrez quelqu’un, ce n’est pas un hasard. Priez pour lui. Vous n’êtes pas obligés de témoigner. Vous témoignez dans le monde spirituel par la prière en bénissant quelqu’un en silence. Et quelques jours après, c’est un autre chrétien qui rencontre cette personne et lui témoigne et elle se convertit : « Autre est celui qui sème, autre est celui qui récolte ». Apprenez à briller où que vous soyez. Les marches pour Jésus ne sont pas seulement un témoignage à l’extérieur, les gens nous voient. D’abord nous prenons possession : « Tout sol que foulera la plante de ton pied, je te le donnerai ». Tu brilles dans le monde spirituel, dans les quartiers, les maisons devant lesquelles tu passes.

Comprendre que nous sommes des lumières élèvera le niveau d’activité du Saint-Esprit dans la ville, dans les familles, dans l’église, là où je me trouve.

 

 

Vision pour notre assemblée et chacun de nous :

- être réellement transformé dans notre caractère par l’humiliation dans la foi volontaire et la confiance développée progressivement dans la loyauté de Dieu, dans sa nouvelle alliance, en acceptant que toutes les circonstances que nous traversons sont dans la pédagogie de Dieu. Cela prend du temps et demande un engagement tenace dans la persévérance. Par la persévérance, nous gagnons la bataille : « Ils n’ont pas aimé leur vie jusqu’à craindre la mort ».

- Chercher le Seigneur en acceptant de nous dépouiller là où Il nous le montre chaque jour.

- Chercher et trouver le plan de Dieu pour notre vie pour vivre le repos de la foi et la manifestation des dons qui en découlent. Laisser le Saint-Esprit et notre obéissance nous y conduire.

- Vivre la notion du témoignage individuel en brillant d’abord dans le monde invisible individuellement et en tant que corps et alors selon la direction de Dieu, les uns et les autres, nous brillerons visiblement par le témoignage pratique visible aux yeux de ce monde, comme Dieu nous conduira.

- Briller individuellement et communautairement dans le monde invisible.

- Laisser Dieu nous conduire dans le témoignage visible.

- Formation de chacun dans les vocations que Dieu nous a données.

- Formation des différents ministères au milieu de nous.

- Vision de la mission intérieure. Implantation d’églises dans notre pays.

- Vision de ceux qui doivent, appelés par le Seigneur, aller au loin dans la mission.

- Travailler sans compromis spirituel à l’unité du corps de Christ dans une discipline publique là où c’est nécessaire. Ce n’est pas parce que je crois à l’unité que je dis oui à tout. Ce n’est pas parce que je crois à la réconciliation que pour certains de ceux qui sont sous notre autorité, il n’y a pas la nécessité de leur demander la repentance. Je n’ai pas le droit de m’occuper de quelqu’un d’extérieur à ma sphère d’autorité. Mais ceux qui dépendent de l’autorité de l’église et qui ont fauté doivent se repentir.

La véritable autorité n’est pas de pardonner tout comme si de rien n’était. On ne garde pas d’amertume dans notre cœur, mais l’autorité doit être exercée pour que là où il y a une repentance qui doit être apportée, elle le soit. Ce n’est pas l’autorité du jugement ou de la condamnation, c’est l’autorité pour que l’on ne fasse pas n’importe quoi dans une église sous prétexte de l’amour. Nous devons avoir foi dans une discipline mais avec un cœur rempli d’amour pour les frères et les sœurs.

« Nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a tant aimés » - « Ne craignez plus ceux qui peuvent tuer le corps ».

Ne cherchons pas à être bien vus du monde. Mais soyons prêts à souffrir pour Christ : « Tous ceux qui veulent vivre pieusement en Jésus-Christ seront persécutés ». Ce n’est pas facile, mais c’est la Parole de Dieu. Dieu sait qu’on n’y arrive pas, mais Il sait qu’on veut y arriver et Il va nous aider.

Amen.

 


    Pierre Truschel

© Diffusé avec autorisation.


 

Ajouter un Commentaire

En publiant un commentaire, vous vous soumettez aux conditions d’utilisations relatives aux Mentions Légales !


0.png0.png1.png8.png2.png6.png2.png6.png5.png
AUJOURD'HUI133
HIER215
CETTE SEMAINE1405
CE MOIS1796
TOTAL cumulé avec bible-foi.org - depuis 20101826265

Visiteurs en ligne

3
En ligne

9 août 2020
Web Traffic