Ne méprisons pas nos épreuves.3

Ne méprisons pas nos épreuves.3

Nous-mêmes, en souffrant avec Lui au travers de ses souffrances, des épreuves, nous serons amenés à Sa parfaite ressemblance, conforme à Son image.

 

 

 

 

 

 

 

 

Souvenons-nous qu'Il était rendu parfait par ses souffrances. Parfait par sa nature, Il a été amené pleinement à la perfection par ses souffrances. Nous-mêmes, en souffrant avec Lui au travers de ses souffrances, des épreuves, nous serons amenés à Sa parfaite ressemblance, conforme à Son image : « Bien-aimés, ne soyez pas surpris, comme d'une chose étrange qui vous arrive, de la fournaise qui est au milieu de vous pour vous éprouver. Réjouissez-vous, au contraire, de la part que vous avez aux souffrances de Christ (1 Pierre v. 12 et 13) ».

Le Seigneur a souffert lui-même de l'opposition, du rejet. Il a dit à ses disciples : « Le disciple n'est pas plus que le maître (Luc 6 v. 40) ». Vous ne serez pas mieux traités que Jésus, le disciple ne peut pas être traité mieux que le maître. Et plus nous nous approchons de Jésus-Christ et plus sa vie grandit en nous, et plus l'opposition grandit aussi ; et c'est là que nous avons besoin de persévérer parce que l'affliction permise par Dieu peut avoir deux conséquences dans nos vies.

Elle peut nous détruire ou elle peut nous permettre de développer notre persévérance pour tenir ferme. Une affliction qui détruit est une affliction reçue alors que nous n'avons pas le secours du Seigneur, ou que nous ne le connaissons pas et que nous n'avons pas le moyen de nous appuyer sur lui pour traverser cette affliction dans la foi ; elle peut donc nous détruire. Mais le plan de Dieu, ce n'est pas de nous envoyer des afflictions pour nous détruire, le plan de Dieu c'est de nous fortifier, de nous donner le moyen de traverser l'affliction dans la foi, et c'est là que nous pouvons glorifier le Seigneur.

 

 

 

  Ne méprisons pas nos épreuves.3

 

 

 
 
 
« C'est là ce qui fait votre joie, quoique maintenant, puisqu'il le faut, vous soyez attristés pour un peu de temps par diverses épreuves, afin que l'épreuve de votre foi, plus précieuse que l'or périssable qui cependant est éprouvé par le feu, ait pour résultat la louange, la gloire et l'honneur, lorsque Jésus-Christ apparaîtra ! ».
1 Pierre 1 v. 6 et 7

 

 

 


 

 

Comments est propulsé par CComment

 

Trafic Web  


« Si, dans nos églises orthodoxes, demeurer en Christ - l'union vivante avec Lui, l'expérience quotidienne d’heure en heure de Sa présence, avait été prêchée avec la même netteté et urgence que Son expiation et pardon par Son sang, je suis sûr que beaucoup auraient accepté avec joie l'invitation à une telle vie... »

- Andrew Murray

Pensées partagées - Twitter

Pensées Partagées

Réflexion et édification chrétienne

En partenariat avec Jerome Prékel