Découvrir le livre écrit et édité par bible-foi.com

« Un coup d'éclat de Dieu dans notre vie ! »

livre

Lorsqu'une vie chrétienne se repose sur des traditions établies par l'homme, fussent-elles doctrinalement justes, elle devient religion. Elle devient alors un obstacle à l’œuvre du Seigneur Jésus-Christ. Certaines promesses de Dieu peuvent alors devenir inaccessibles aux chrétiens. Il nous faut alors, une intervention Divine, pour décanter la situation et apporter la véritable délivrance ... par Sa lumière. Dans le contexte de la conversion de Paul, la pensée du Seigneur se pose dans le cadre d’un appel du Christ à considérer nos voies, à «...veillez attentivement sur vos âmes », et à souhaiter une intervention miraculeuse de Dieu dans nos vies. Avons-nous conscience, qu’il se trouve un « Saul de Tarse » en chaque chrétien, qui fait obstacle à l’œuvre de Dieu de par sa nature ?

tick    Télécharger le livre en fichier PDF gratuitement !

tick  Livre papier disponible en format : 14 x 21 x 0.8 cm - 116 pages - ISBN : 978-0-244-68593-5.

 

Livre bible-foi.com

youtub

 

« Jésus a-t-il aboli la Torah ? »

Message audio de

Jean-Marc Thobois

 

 

 Jésus est donc le Messie glorieux de l'avenir, le Fils de l'Homme (Ac 7:55 et suivant, cf. Ac 17:31). Il est aussi le Seigneur, et cette appellation de Dieu dans l'ancienne alliance, le désigne généralement dans le livre des Actes. Son nom a une puissance merveilleuse (Ac 3:6 16:18 19:13-17). Il est l'objet de la foi. L'attitude de ses disciples est celle de l'adoration (Ac 7:59 et suivant).

Ce terme : Ton saint serviteur Jésus (Ac 4:27-30) pourrait nous étonner davantage, s'il n'évoquait pour nous le Serviteur de l'Éternel dont il est question dans la seconde partie du livre d'Ésaïe. Le type humble et souffrant du Serviteur se combine, dans les Ac comme dans les évangile, avec le type glorieux du Fils de l'Homme : C'est dire l'importance de la souffrance du Christ pour l'auteur d' Ac (voir en partie. Ac 8:32 et suivants). L’œuvre de Jésus culmine dans son sacrifice : C'est la conviction de la génération apostolique tout entière.

Les apôtres sont surtout des témoins de la résurrection (Ac 1:22). Le fait qui domine tout à leurs yeux, c'est que Jésus est désormais à la droite de Dieu. Mais dès lors, sa mort perd son caractère infamant. Elle concourt au dessein de Dieu. Elle est un élément du plan divin. Jésus est mort pour nos péchés, et cela, selon les Écritures. Tel est, suivant l'apôtre Paul, l'enseignement commun de l'Église primitive (1Co 15:11).

 

 

 

 

headphones« Jésus a-t-il aboli la Torah ? »

Par Jean-Marc Thobois

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean-Marc Thobois

Jean-Marc Thobois est issu d'une longue lignée de pasteurs huguenots du Poitou, en France.

Il a étudié la Bible à Londres, puis l'histoire d'Israël et l'archéologie biblique à l'Université hébraïque de Jérusalem (1965-1967).

Spécialiste de l'hébreu, il a participé à la traduction de la "Bible à la Colombe". Il travaille actuellement sur une nouvelle traduction intégrale de la Bible.

 

Jean-Marc Thobois a été pasteur de 1967 à 2004, principalement en Bretagne. Depuis 2004, il exerce un ministère itinérant en France et à l'étranger, donnant des conférences, des séminaires et des enseignements sur la Bible, sur Israël et la prophétie.

Il est marié, père de trois enfants et grand-père de onze petits-enfants.

 

 

 

 

 

Commenter cet article !

__________________________________________________

Afficher le formulaire de commentaire