« Le Feu de l'Esprit » Message vidéo de Pierre Truschel

 

Que signifie-t-elle donc, cette promesse : « C’est l’Esprit qui me glorifiera ? » Qu’est-elle donc, cette gloire de Christ que doit nous révéler l’Esprit ? Et comment nous la révèle-t-il ? En élevant Christ « au-dessus de toute domination, de toute autorité, de toute puissance, de toute dignité », dans nos vies.

 

 

 


Quand le Saint-Esprit vient glorifier Jésus en nous, c’est sous cet aspect-là qu’il nous révèle sa gloire : « Il prend de ce qui est à Christ et nous l’annonce ». Il vient nous faire voir Christ en nous, car c’est par l’Esprit de Dieu que nous recevons toute notion vivante, toute connaissance véritable de Christ. Quand Christ entre en nous comme un faible nouveau-né, quand il se développe et grandit et qu’il est « formé en nous (Galates 4 :19) », quand nous apprenons à nous confier en lui, à lui obéir et à le servir, tout cela est déjà l’œuvre du Saint-Esprit. Toute force propre doit mourir, toute pensée devenir captive, tout doit obéir à Christ, pour que de notre nature ainsi renouvelée s’élève ce chant de louange : « Gloire à celui qui est assis sur le trône ! (Apocalypse 5 :13) ».

C’est au disciple obéissant et qui aime son Maître que Jésus promet la présence de l’Esprit, c’est en celui-là que l’Esprit vient glorifier Christ. Quand la foi est vivante, l’Esprit du Christ glorifié entre avec puissance, et lui-même habite dans le cœur (Murray Andrew).

 

 

 

 

 

 

 

Pierre Truschel

 

Pasteur et fondateur de plusieurs églises en France et en Afrique, Pierre Truschel est à l'origine du Chandelier à Grenoble. Il est décédé en 2003 à l'âge de 63 ans. Son ministère va se préciser dans un premier temps en étant complémentaire dans l'église locale à Grenoble, plus particulièrement dans l'évangélisation et le contact avec les jeunes. Après le départ dans la gloire du pasteur Charles ANCEY, Pierre TRUSCHEL va donner une impulsion à l’œuvre en suscitant de nouveaux collaborateurs et en encourageant plusieurs à entrer dans leur vocation.

 

Après le dernier séminaire de St Laurent du Pont du mois d'août dont il était l'initiateur depuis de nombreuses années, il a dû être hospitalisé et suite à une évolution rapide d'un cancer, il est décédé trois semaines plus tard le vendredi 5 septembre 2003. Il laisse aujourd'hui derrière lui une œuvre établie sur de solides fondements et de nombreux Serviteurs de Dieu dont ses proches collaborateurs pour continuer ce travail à la gloire de Dieu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article !

____________________________________________________

Afficher le formulaire de commentaire
0.png2.png5.png1.png0.png4.png
AUJOURD'HUI108
HIER998
CETTE SEMAINE3549
CE MOIS20762
TOTAL25104

Visiteurs en ligne

5
En ligne

28 février 2020
Visiteurs Info