Bonne année 2022

 Vœux juifs pour la nouvelle année

Le souhait générique que l’on peut utiliser pour toute la saison est « Chana tova » (שנה טובה), qui signifie « Bonne année ». Le mot « oumetouka » (ומתוקה), « et douce », est parfois ajouté à la fin.

Voici d’autres salutations que vous pourrez entendre :

Avant Roch Hachana, les gens se souhaitent « Ketiva va‘hatima tova » (כתיבה וחתימה טובה) : « Une bonne inscription et un bon sceau [dans le Livre de la Vie] ». Le soir de Roch Hachana, en rentrant de la synagogue, il est traditionnel de se souhaiter les uns les autres : « Lechana tova tikatev vete’hatem » (לשנה טובה תכתב ותחתם). En saluant une femme, on le dit au féminin : « Lechana tova tikatevi veti’hatemi » (לשנה טובה תכתבי ותחתמי). Cela signifie : « Puisses-tu être inscrit(e) et scellé(e) pour une bonne année ».

À partir de midi le jour de Roch Hachana, lorsque nos destinées pour l’année à venir sont déjà écrites, et ce, jusqu’à Yom Kippour, au moment où elles seront scellées, nous nous souhaitons : « Gmar ‘hatima tova » (גמר חתימה טובה) : « Un bon sceau final. »

fgQuand à moi, je nous souhaite une bonne année en notre Seigneur Jésus-Christ : « ...qu'il illumine les yeux de votre cœur, pour que vous sachiez quelle est l'espérance qui s'attache à son appel, quelle est la richesse de la gloire de son héritage qu'il réserve aux saints ».

Bonne année 2022 - " Vœux juifs pour la nouvelle année "
Suivez nous

 

 

 

 

Il faut que pareils aux prêtres de l’A.T., nous portions sur notre poitrine l’éphod sur lequel seront inscrits les noms des enfants d’Israël.

 

 

 

 

 

 

 

III. Le rôle de la prière dans la vie du pasteur : (prière privée).

CE QUI DOIT DISTINGUER UN PASTEUR DES AUTRES HOMMES : c’est qu’il est avant tout un homme de prière, il doit prier sans cesse.

Il vit dans une atmosphère de supplication continuelle, il ne peut manger et boire, se reposer, se livrer au sommeil, ouvrir les yeux à la lumière du jour, sans éprouver de saintes ambitions et se sentir saisi d’une sorte d’anxiété grave, en songeant aux responsabilités de son ministère.

Plus qu’un autre, il a besoin de prier à cause des tentations spéciales auxquelles il est exposé sans cesse, des difficultés particulières qu’il rencontre sur sa route et des devoirs d’un ministre dont les obligations sont plus hautes que celles de toute autre vocation.


La prière sera pour vous une aide précieuse

1) Quand vous préparez votre sermon, si vous avez appris à méditer à genoux, vous ferez du bon ouvrage et votre discours sera éloquent. La prière fera surgir devant vous des sujets variés, vous aidera à en choisir un et projettera sur eux un jet de lumière.

Il y a des textes dont les trésors restent scellés jusqu’au moment où nous faisons tourner la clef de la prière. Les commentaires nous sont fort utiles, mais Dieu lui-même l’est bien davantage lorsque nous le consultons directement.

 

2) Quand vous prêchez votre sermon : Si au moment où nous l’avons préparé, des sources nouvelles de pensées ont jailli sous l’action de la prière, il en sera de même au moment où nous le prononcerons. Les idées les plus riches et les plus originales d’un discours ne sont pas toujours celles que l’on a recueillies à l’avance, mais celles que nous rencontrons en chemin et qui volent pour ainsi dire à notre secours.

 

3) Quand le sermon a été prononcé ; comment un prédicateur consciencieux pourra-t-il donner essor aux sentiments de son âme, autrement qu’en priant pour ceux à qui il vient d’adresser son message? S’il est attristé par la crainte d’avoir mal prêché, qui pourra mieux le réconforter sinon le fait de faire monter vers Dieu sa plainte découragée.

Que de fois ne nous est-il pas arrivé de nous retourner sur notre couche pendant une nuit presque entière en songeant aux faiblesses de notre prédication ? Que de fois nous n’avons pas eu comme un désir fou de remonter en courant dans notre chaire, pour redire avec chaleur communicative, ce que nous avions articulé avec tant de froideur !

 

4) En dehors des sermons : Les sujets de prière ne manquent pas, les visites que vous recevez, les âmes souffrantes, les malades, les inconvertis, les personnes travaillées dans leur conscience, les esprits découragés, ceux qui sont retournés en arrière, les larmes des veuves et des orphelins. Il faut que pareils aux prêtres de l’A.T., nous portions sur notre poitrine l’éphod sur lequel seront inscrits les noms des enfants d’Israël.

 

Charles Spurgeon

 À suivre...

 

 

list arrow  Livre : « Le secret d'un ministère fécond ! »

Vous pouvez télécharger le livre en fichier PDF ici !

 

 

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire

En publiant un commentaire, vous vous soumettez aux conditions d’utilisations relatives aux Mentions Légales !


calme 

Web Traffic

0.png0.png1.png9.png6.png7.png7.png1.png0.png
AUJOURD'HUI214
HIER312
CETTE SEMAINE2329
CE MOIS8073
TOTAL cumulé avec bible-foi.org - depuis 20101967710

Visiteurs en ligne

5
En ligne

23 janvier 2022
Web Traffic
Pas de connexion Internet