Charles Finney

 

Henri Viaud Murat  Charles Grandison Finney (1792-1875)

Parmi les noms qui sont attachés aux réveils que Dieu a accordés à Son Eglise au cours des siècles, il en est un qui doit être cité en première ligne : FINNEY, homme entièrement de la même nature que nous, mais livré sans restriction à Dieu, pour Son œuvre. Dieu s'est servi de lui pour embraser Son peuple et pour amener une grande multitude à accepter Christ comme Sauveur et à Le sanctifier comme Roi et Seigneur de leur cœur.

Finney nous a aussi procuré, par le moyen de sa plume, les principes de base de tout réveil religieux. C'est pourquoi il parle encore et n'a jamais cessé d'être en bénédiction à de nombreuses âmes. Le message de Finney, si viril, si logique et si loin de toute ambiguïté, se présente comme une réponse à ce besoin de réveil dont beaucoup d'enfants de Dieu sont aujourd'hui comme dévorés. (M. Weber, 1951 - préface à l'édition française des Discours sur les Réveils Religieux, Finney). Sans aucun doute possible, il fut une voix prophétique pour l'Amérique du 19e siècle. Son ministère produisit en toute logique des réveils, même dans des endroits considérés comme très durs et hermétiques à l'Evangile.

On dit à propos de ce prédicateur qui s'appelait Charles Finney, qu'après avoir prêché à Governeur, dans l'Etat de New-York, il n'y eut ni bal ni représentation théâtrale dans la ville pendant six ans. On estime que pendant les deux années 1857 et 1858, plus de cent mille personnes furent gagnées au Christ, grâce à l'œuvre directe ou indirecte de Finney. Son autobiographie est l'un des récits les plus merveilleux des manifestations de l'Esprit Saint, le livre des Actes de Apôtres mis à part; certains considèrent le livre de Finney Théologie Systématique comme l'une des œuvres les plus importantes sur la théologie, à l'exception bien sûr des Saintes Ecritures. Comment expliquer sa réussite si éclatante dans les annales des serviteurs de l'Eglise du Christ ? Sans aucun doute, son succès remarquable était, avant tout, le résultat de sa profonde conversion.

 


 

 

ok   À ceux qui font profession d'être chrétiens

 

 

Charles Spurgeon

 Ce christianisme-là est encore peu connu parmi nous.

Comme ces discours duraient d'une heure et quart à une heure trois quarts, on comprendra que, dans les pages qui suivent, le reporter (1) n'en a guère donné que l'esquisse. En révisant ces notes du reporter, je n'y ai fait que très peu de changements et d'additions, et cela pour les raisons suivantes :

1. Leur publication fut décidée trop tard, de sorte que je n'avais que très peu de temps.

2. Ma santé chancelante et la multiplicité de mes devoirs m'interdisaient de faire davantage.

3. Développer ces notes eût grossi le volume.

4. L'expérience m'a montré que le style de la conversation et la forme condensée de ces notes intéressent et édifient plus le commun des lecteurs qu'un style plus élevé et moins laconique.

Je les ai donc laissées telles que le reporter les avait prises, sauf quelques changements insignifiants.

L'auteur de ces discours n'a aucune prétention au mérite littéraire ; et, s'il connaît son propre cœur, il n'a pas d'autre désir que de les voir utiles.

J'ai des raisons de croire que, vu les circonstances où je suis, ils le seront autant. dans la forme qu'ils ont, qu'ils le seraient sous toute autre forme que j'aurais pu leur donner.
Les amis qui ont exprimé le désir d'avoir ces discours en un volume, voudront donc bien les prendre tels qu'ils sont.

C. G. FINNEY. New York, 16 mars 1837 - (1) Le reporter du journal L'Evangelise. (Trad.)

 

 

 

epub pdf  

 

 

TÉLÉCHARGER LE FICHIER PDF

 

TÉLÉCHARGER LE FICHIER EPUB

 

 

  © Reproduction autorisée, pourvu qu’elle soit gratuite, et que les sources soient indiquées
Mise en page & publication www.bible-foi.com.


 

 

ok   Discours sur les réveils religieux

 

 

Charles Spurgeon

 L’Eglise est dans une crise solennelle.

Il faut qu’il s’élève vers les cieux un cri général des chrétiens, comme le bêlement du troupeau, pour que le Berger s’approche de plus près de ses brebis. J’ai voulu rappeler ces pensées à mes frères protestants, en publiant les Discours de Finney sur les Réveils. Ces Discours n’ont pas, semble-t-il, la vogue chez les grands de l’Eglise ; mais ce n’est nullement une preuve, bien s’en faut, qu’ils ne méritent le respect et l’attention des vrais chrétiens.

L’homme regarde à l’apparence, mais l’Eternel regarde au coeur (1 Samuel 16 v. 7) ; l’homme est chatouilleux pour la forme et peu difficile pour le fonds ; le chrétien fait l’opposé !

Celui qui écrivit ces lignes plaçait le Réveil de l’Eglise au-dessus de toute autre préoccupation.

C’est dans le même esprit, et pour répondre à de nombreuses demandes, que nous nous sommes décidés à réimprimer le présent volume publié par lui il y a plus de quarante ans. Il n’a rien perdu de son actualité, loin de là! S’il y a jamais eu un moment où ces Discours ont été chez nous à l’ordre du jour, ce moment-là est arrivé.

 

 

 

epub pdf  

 

 

TÉLÉCHARGER LE FICHIER PDF

 

TÉLÉCHARGER LE FICHIER EPUB

 

 

  © Reproduction autorisée, pourvu qu’elle soit gratuite, et que les sources soient indiquées
Mise en page & publication www.bible-foi.com.


 

 

Comments est propulsé par CComment

Pensées partagées - Twitter

Pensées Partagées

Réflexion et édification chrétienne

En partenariat avec Jerome Prékel